ATELIER D'ARCHITECTURE ET D'URBANISME DANIEL HULAK

 

COGEDIM, AKERYS, SILOGE, SECOMILE, DOMNIS, MOULIN VERT, SOVAL, PROLOGIS, FENDI, TORY BURCH, RUEIL DENTON, FINANCIERE COLISEE, SDC 51 MONTAIGNE, VILLE DE VAL DE REUIL, VILLE DE BAYONNE, EAD, CONSEIL GENERAL DE L’EURE, LOTICIS, GEOTERRE, GROUPE GAMBETTA nous ont fait confiance en 2014 & 2015

La dilution, la perte de cohérence est le problème sensible du Monde Moderne.

La complexité croissante des Sociétés et de leurs interactions, engendre des métiers et des points de vue fractionnés sur le « Projet d’Architecture et d’Urbanisme » : urbanistes, économistes, ingénieurs, programmistes, thermiciens, acousticiens, contrôleurs, structuristes, coloristes, paysagistes, environnementalistes, sociologues, philosophes, artistes, plasticiens…la liste est sans fin, ou presque.

 

Depuis sa création l’atelier lutte contre cet ennemi et s’est opposé à « l'anti-contexte », posture développée par Rem Koolhaas, et tant d’autres contemporains célèbres.

 

L’atelier a fait sienne le point de vue d’André Chastel :

 

"On peut dès à présent poser en principe que rien de vraiment créateur ne sera fait tant que la tâche de conservation et celle de construction resteront distinctes dans les esprits.

La dissociation des métiers d'architecte et d'urbaniste est l'un des accidents les moins excusables et les plus dangereux du savoir contemporain.

On voit si un urbaniste a compris une ville à la manière dont il utilise ses souvenirs. Rien d'authentique ne saurait être fait sans une certaine sensibilité aux forces lentes et obscures qui d'un humble chemin ont fait une rue".

 

Bien entendu la réflexion se pose à toutes les échelles du “Extra Small” au XXL, sans simplification mais avec cohérence.

 

L’atelier d’architecture Daniel Hulak, crée en 1980, développe depuis une réflexion architecturale, urbaine, pérenne, et contextuelle.

 

Composée de 4 à 8 architectes urbanistes (selon les charges de travail), l’atelier, pionnier en matière de conception tridimensionnelle et gestion de projet dite « BIM » n’a cessé de développer ses domaines de compétences architecturale et urbaines.

Notre travail de conception s’appuie sur le dessin, outil traditionnel, relayé par des outils contemporains de conception tridimensionnelle ; qui passe par une maîtrise précise des outils de CAO.  

Daniel Hulak architecte